Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon un sondage d'HelloSafe

Les Québécois dépenseront moins à la Saint-Valentin

durée 08h00
5 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Dans un sondage réalisé rendu public aujourd’hui, les données révèlent que cette année, le budget pour le 14 février est en baisse de 17 % comparé à l’an passé, et inférieur de 34 % par rapport à 2020, la dernière année de référence avant la Covid.

C’est le constat d’HelloSafe dans son analyse du budget des Québécois pour la Saint-Valentin.

L’enquête fait notamment apparaître que le budget moyen alloué par les Québécois à la Saint-Valentin cette année sera de 62 $ — soit 2 $ de moins qu’au niveau national.

Le budget moyen des ménages québécois alloué à la Saint-Valentin n’a jamais été aussi bas depuis les cinq dernières années. La pandémie et la crise économique ne favorisent pas la consommation des ménages pour ce genre d’évènement.

Alors que le budget moyen des ménages depuis 2017 a été en moyenne de 81,20 $, cette année il est de 61,70 $ — soit un recul de 17 % par rapport à l’an dernier où il s’était fixé à 74 $.

Avec les restrictions encore en vigueur au Québec, l’activité la plus prisée par les Québécois est un repas romantique à la maison, avec 43 % de répondants ayant prévu cette activité.

En revanche, avec les restaurants qui subissent toujours des contraintes liées à la Covid-19, l’affluence est moindre et cette activité est délaissée (seulement 11,50 % des sondés indiquent vouloir dîner au restaurant où commander leur repas).

En ce qui concerne les présents « physiques », près d’un quart des sondés indiquent prévoir un cadeau, 12 % offriront des fleurs et 8,30 % d’entre eux choisissent une carte de souhaits.

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées — issues en particulier du Conseil québécois du Commerce de Détail et de Statistique Canada. Mais aussi sur les résultats d’un sondage mené sur le site HelloSafe.ca entre le 24 janvier et le 2 février 2022 sur un échantillon de 617 Québécois. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La CNESST rappelle que le travail à la chaleur comporte des risques

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur peut constituer un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses qui effectuent une tâche physique. Pour prévenir les lésions graves, qui peuvent même s’avérer mortelles, la CNESST invite les ...

durée Hier 14h00

Lignes à haute tension : d'autres spirales anti-accumulation de glace dans la région

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’elle poursuivra au cours des prochaines semaines l'installation de spirales anti-accumulation de glace sur les tronçons surplombant les croisements de routes des lignes à haute tension dans les municipalités de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et de Saint-Antonin. Les interventions seront ...

durée Hier 9h00

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...