Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ils poursuivent leur externat longitudinal intégré

Deux futurs médecins en formation dans la région

durée 16h00
18 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent et la Faculté de médecine de l’Université Laval ont annoncé qu’une étudiante, Katherine Lee, et un étudiant, Nicolas Chapdelaine, poursuivent actuellement leur externat longitudinal intégré (ELI) dans la région.

Ces deux futurs médecins compléteront à la fin du mois un séjour de 22 semaines à l’Hôpital de Matane puis en débuteront un autre de 14 semaines au début mars, cette fois au Centre hospitalier régional du Grand-Portage.

Contrairement à l’externat traditionnel qui se déroule principalement dans les hôpitaux de Québec, l’externat longitudinal intégré permet une période d’apprentissage d’un an presque entièrement en région. Cette formation propose une expérience clinique précoce et continue en médecine familiale tout en donnant accès à d’autres spécialités médicales.

Les étudiantes et étudiants ont aussi la possibilité de suivre des patients durant leur parcours de soins.

En plus des établissements de Matane et de Rivière-du-Loup, l’Hôpital régional de Rimouski accueille des étudiantes et étudiants à l’ELI depuis quelques années déjà et d’autres centres hospitaliers du Bas-Saint-Laurent devraient faire de même au cours des prochaines années.

La présence de ces externes témoigne de la volonté de la Faculté de médecine de l’Université Laval de valoriser et de promouvoir la pratique médicale hors des grands centres.

Cette entente de collaboration avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent s’inscrit dans le cadre du projet Aventure médecine qui permettra d’offrir le doctorat en médecine à Rimouski à compter de l’automne 2022.

Une première cohorte de 18 étudiantes et étudiants sera alors accueillie dans le futur pavillon d’enseignement de la médecine qui est actuellement en construction sur le site de l’Hôpital régional de Rimouski.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 septembre 2022

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...