Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon Transplant Québec

Plus de Québécois attendaient une transplantation en 2021

durée 09h00
23 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Transplant Québec constate que le nombre de Québécois en attente d’une transplantation a augmenté de 86 personnes en 2021, soit une hausse de plus de 10 %, ce qui n’a jamais été observé au cours des dix années précédentes.  

Les données dévoilées mercredi par l’organisme qui coordonne le processus de don d’organes au Québec précisent qu’au 31 décembre, 888 personnes étaient inscrites sur sa liste d’attente unique et que 144 donneurs décédés au Québec ont permis de transplanter 505 organes.   

L’augmentation du nombre d’organes utilisés par donneur a permis de transplanter 4 % plus de personnes sans pour autant qu’il y ait eu une augmentation du nombre de donneurs.   

Le temps d’attente des personnes transplantées d’un foie et de poumons a diminué considérablement, de l’ordre de 43 % et de 60 %, alors que celui des personnes transplantées d’un cœur a augmenté de 45 %. Le Québec a atteint un nombre record de 72 transplantations pulmonaires l’année dernière, ce qui confirme la tendance des trois dernières années.   

Transplant Québec constate que la région métropolitaine de Montréal s’est démarquée comme ayant été la plus performante au prorata de la population avec un taux de 15 donneurs potentiels pour 100 000 habitants, suivie de près par le Saguenay−Lac−Saint−Jean et la Gaspésie−Îles−la−Madeleine.   

D’autre part, près de 60 % des donneurs au Québec étaient âgés entre 50 et 70 ans.   

Le directeur général de Transplant Québec, Louis Beaulieu, invite à une modernisation de la législation pour soutenir la réalisation du don d’organes. Il signale que les donneurs d’organes sont extrêmement rares et que pour chaque donneur non référé, ce sont jusqu’à huit vies qui auraient pu être sauvées grâce à la transplantation.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La CNESST rappelle que le travail à la chaleur comporte des risques

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur peut constituer un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses qui effectuent une tâche physique. Pour prévenir les lésions graves, qui peuvent même s’avérer mortelles, la CNESST invite les ...

durée Hier 14h00

Lignes à haute tension : d'autres spirales anti-accumulation de glace dans la région

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’elle poursuivra au cours des prochaines semaines l'installation de spirales anti-accumulation de glace sur les tronçons surplombant les croisements de routes des lignes à haute tension dans les municipalités de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et de Saint-Antonin. Les interventions seront ...

durée Hier 9h00

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...