Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Elle devient ambassadrice du programme Mentorat 16-21

Nancy Audet fait la promotion du mentorat pour les jeunes de la DPJ

durée 06h00
25 mars 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Nancy Audet se joint à l’Association Grands Frères et Grandes Sœurs du Québec (AGFGSQ) à titre d’ambassadrice du programme Mentorat 16-21 pour aider les jeunes vulnérables (de la DPJ) dans leur transition vers la vie adulte.

Ce passage n’est pas facile pour ces jeunes et il faut leur tendre la main. Cette initiative fait suite à la recommandation de la Commission Laurent de favoriser un meilleur passage vers la vie adulte et de mettre en place un programme de soutien post-placement.

L’AGFGSQ et ses membres ont créé un programme dont l’objectif est de trouver des mentors pour les jeunes de 16 à 21 ans qui reçoivent des services de la protection de la jeunesse et/ou qui ont un historique de placement pour qu’ils puissent avoir davantage d’outils pour développer tout leur potentiel.

Sachant très bien que se rebâtir est un travail de longue haleine, Nancy Audet affirme qu’elle n’a aucunement hésité à s’associer auprès de l’AGFGSQ pour aider les jeunes. Ayant déjà passé par là, elle connaît les défis et les embûches que ces jeunes auront à surmonter.

Déjà marraine de la Fondation des jeunes de la DPJ, Madame Audet voulait aider davantage.

« Je sais que je ne serais pas rendue où je suis aujourd’hui si des adultes ne m’avaient pas tendu la main. On sous-estime parfois l’importance d’une parole, d’un conseil et d’un regard bienveillant pour un jeune qui vit de la solitude. Ce programme pourra, j’en suis convaincue, changer des vies. »

Rappelons que depuis plus de 40 ans, les membres de l’AGFGSQ offrent des programmes de mentorat jeunesse aux jeunes âgés de 6 à 18 ans habitant au Québec par le biais de ses 13 organismes membres.

Le programme de mentorat 16-21 permettra aux jeunes de 16 à 21 ans de partout au Québec d’être accompagnés lors de la transition à la vie adulte en étant jumelés avec un/une bénévole qui lui sert de guide, avec qui ils peuvent parler et avec qui ils peuvent partager leurs expériences de vie.

Le mentor rencontrera le jeune chaque deux semaines et cette expérience permettra au mentor et au jeune de vivre une expérience qui changera leur vie.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h20

Enseignement de l'histoire au Québec: Une coalition réclame des changements

L’histoire serait insuffisamment et inadéquatement enseignée, juge la Coalition pour l’histoire, qui rend publique sa plateforme de recommandations, samedi, à deux jours de l’élection au Québec.   Estimant que son enseignement permet de former des citoyens éclairés, la Coalition pour l’histoire souhaite voir un cours d’histoire sur le Québec ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...