Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

13e sondage annuel de CAA-Québec

La hausse du prix de l’essence a un impact marginal sur les intentions de voyage

durée 16h00
1 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La hausse du prix de l’essence a un impact marginal sur les intentions de voyage des Québécois.

L’automobile restera le moyen de transport qui sera le plus utilisé pour voyager au Québec cet été. C’est ce qu’ont indiqué 69 % des répondants dans le cadre du 13e sondage annuel de CAA-Québec sur les intentions de vacances.

La consultation confirme aussi que le désir de prendre des vacances est très fort pour 67 % des Québécois qui quitteront le confort de leur maison pour voyager ici et ailleurs.

Le sondage révèle également un retour en force des voyages par avion alors que 15 % des voyageurs s’envoleront vers leur destination, une hausse de 10 points depuis l’an dernier. Signe d’une relance bien amorcée, on s’approche des 19 % observés en 2019.

« La reprise est palpable depuis plusieurs semaines dans le secteur voyage et nous découvrons des résultats qui ne nous surprennent pas, affirme Philippe Blain, vice-président, services voyage de CAA-Québec. Ensemble, nous définissons la nouvelle réalité des voyageurs et il sera intéressant de suivre les tendances des prochains mois. »

Le Québec et ses régions seront encore très populaires dans les mois à venir avec près d’un vacancier sur deux qui y passeront ses vacances estivales.

Environ 11 % des vacanciers opteront plutôt pour aller dans une autre province canadienne et 10 % des voyageurs visiteront les États-Unis cet été, des chiffres similaires aux données d’avant la pandémie.

Le budget moyen alloué aux vacances a augmenté par rapport à l’année dernière, passant de 1 323 $ à 1 687 $.

Mentionnons par ailleurs que les véhicules récréatifs continuent leur progression alors que 10 % des vacanciers en feront leur moyen de transport principal, soit le double des résultats d’avant la pandémie.

Cinq régions demeurent les préférés des Québécois, soit la Gaspésie (21 %), Charlevoix (17 %), Québec (14 %), Laurentides (14 %) et le Bas-Saint-Laurent (14 %).

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Des bactéries intestinales nuiraient aux yeux

Des bactéries ayant migré des intestins jusqu'aux yeux pourraient être responsables, du moins en partie, de certaines maladies dégénératives de la rétine que l'on pensait jusqu'à présent être d'origine entièrement génétique, démontrent des travaux réalisés par des chercheurs britanniques et chinois. Cela soulève l'espoir que ces maladies puissent ...

28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

28 février 2024

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...