Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une série d’activités sont prévues

L’AQDR souhaite rejoindre 1000 aînés à la grandeur de la MRC de Rivière-du-Loup

durée 16h00
9 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La section locale de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) mettra en place dès cet automne une programmation d’activités sur le thème La bientraitance entre nous.

Ce projet est rendu possible grâce à une subvention de 141 031 $ provenant du programme Québec ami des aînés.

L’objectif est de sensibiliser au moins 1000 aînés de la MRC de Rivière-du-Loup au cours des deux prochaines années.

Les grandes lignes de cette programmation 2022-2024 ont été dévoilées ce midi, à l’Hôtel Lévesque, où se tenait l’assemblée générale annuelle de l’organisme. Une centaine de personnes ont ensuite assisté gratuitement à un spectacle du magicien Alain Choquette, qui donnait le coup d’envoi de cette initiative d’envergure.

Dans le but de faciliter l’accès à l’information sur une multitude de sujets touchant les personnes retraitées et préretraitées, la section locale de l’AQDR ira directement à leur rencontre, dans leurs municipalités et leurs résidences.

Des ateliers, des formations et des conférences permettront d’aborder différentes préoccupations, comme la santé, la sécurité financière, la proche aidance, la négligence, l’isolement et les saines habitudes de vie, afin que les participants soient mieux outillés pour traverser des situations difficiles ou des étapes de vie importantes.

« Le but du projet n’est pas de former des spécialistes en gestion de crise chez les aînés, mais de les amener à reconnaître que des situations peuvent être problématiques, pour ensuite empêcher qu’un de leurs pairs se perde dans les mailles du filet et se retrouve isolé », explique Benoit Marmen, chargé de projet QADA pour l’organisme.

Dans sa démarche, la section locale de l’AQDR prendra également en compte les effets de la pandémie et les conséquences à long terme liées au confinement et au retour à la vie normale.

Ces activités, qui se réaliseront dès septembre, sont le fruit d’une collaboration entre la section locale de l’AQDR, la Ville de Rivière-du-Loup et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 septembre 2022

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...