Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une série d’activités sont prévues

L’AQDR souhaite rejoindre 1000 aînés à la grandeur de la MRC de Rivière-du-Loup

durée 16h00
9 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jean-Francois Desbiens
email
Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La section locale de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) mettra en place dès cet automne une programmation d’activités sur le thème La bientraitance entre nous.

Ce projet est rendu possible grâce à une subvention de 141 031 $ provenant du programme Québec ami des aînés.

L’objectif est de sensibiliser au moins 1000 aînés de la MRC de Rivière-du-Loup au cours des deux prochaines années.

Les grandes lignes de cette programmation 2022-2024 ont été dévoilées ce midi, à l’Hôtel Lévesque, où se tenait l’assemblée générale annuelle de l’organisme. Une centaine de personnes ont ensuite assisté gratuitement à un spectacle du magicien Alain Choquette, qui donnait le coup d’envoi de cette initiative d’envergure.

Dans le but de faciliter l’accès à l’information sur une multitude de sujets touchant les personnes retraitées et préretraitées, la section locale de l’AQDR ira directement à leur rencontre, dans leurs municipalités et leurs résidences.

Des ateliers, des formations et des conférences permettront d’aborder différentes préoccupations, comme la santé, la sécurité financière, la proche aidance, la négligence, l’isolement et les saines habitudes de vie, afin que les participants soient mieux outillés pour traverser des situations difficiles ou des étapes de vie importantes.

« Le but du projet n’est pas de former des spécialistes en gestion de crise chez les aînés, mais de les amener à reconnaître que des situations peuvent être problématiques, pour ensuite empêcher qu’un de leurs pairs se perde dans les mailles du filet et se retrouve isolé », explique Benoit Marmen, chargé de projet QADA pour l’organisme.

Dans sa démarche, la section locale de l’AQDR prendra également en compte les effets de la pandémie et les conséquences à long terme liées au confinement et au retour à la vie normale.

Ces activités, qui se réaliseront dès septembre, sont le fruit d’une collaboration entre la section locale de l’AQDR, la Ville de Rivière-du-Loup et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Héma-Québec met en valeur ses bénévoles pour la Semaine de l'action bénévole

À l'occasion de la Semaine de l'action bénévole qui s'amorce dimanche, Héma-Québec souhaite mettre de l'avant la contribution des milliers de bénévoles qui participent à la collecte de produits sanguins dans la province.  Parmi eux figure Nicolas Bergeron, 24 ans, qui s'implique dans l'organisme depuis maintenant six ans. Il a effectué son ...

durée Hier 12h00

Peu de recherches s'attardent au logement étudiant au Québec, selon un rapport

Même si les étudiants font partie des personnes les plus touchées par la crise du logement, peu de recherches s'attardent au portrait du logement étudiant au Québec, soutient un rapport de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS),  produit avec la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec.  Dans le rapport «Défis en ...

durée Hier 9h00

Les surdoses en hausse chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada

Le quart des décès survenus chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada en 2021 ont été causés par des opioïdes, selon une nouvelle étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne. Selon des chercheurs de l’Université de Toronto, le nombre de décès attribuables aux opioïdes a plus que doublé en deux ans ...