Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La rentrée est dans une semaine

Le réseau collégial s'apprête à vivre une rentrée marquée par le manque de personnel

durée 23h59
15 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

À une semaine de la rentrée, la CSQ s'inquiète de voir certains cégeps incapables d'offrir certains services et même certains cours faute de personnel.

La CSQ et ses syndicats affiliés du réseau collégial demande à Québec de bonifier les conditions de travail du personnel des cégeps afin de contrer une pénurie de personnel qui commence à affecter la mission éducative des établissements du réseau.

Les dirigeants de la centrale et de ses trois fédérations représentant les enseignants, les professionnels et le personnel de soutien du secteur collégial, ont rencontré les médias, lundi à Montréal, afin de faire part de leurs inquiétudes. 

L'attractivité du secteur privé ou même du secteur public entraîne un manque d'enseignants notamment en technique en informatique, en technologie de l'électronique industrielle, soins infirmiers et technique en pharmacie.

Dans certains collèges, plusieurs charges de cours ne sont toujours pas distribuées à des enseignants parce qu'il n'y a pas d'enseignants pour les assumer. 

De plus, les dirigeants syndicaux soulignent que les étudiants qui sortent de deux années de pandémie avec des modes d'enseignement à distance, hybrides ou autres méthodes atypiques sont mal préparés pour assumer ce qu'ils appellent «le métier d'étudiant» et nécessitent des mises à niveau qui représentent une charge additionnelle pour le personnel.

Aussi, le manque de professionnels tels que des conseillers pédagogiques ou des psychologues, déjà criant avant la pandémie, s'est aggravé.

On ne se surprendra pas d'entendre ces récriminations à l'approche de négociations pour le renouvellement des conventions collectives dans le secteur. La CSQ et ses fédérations réclament du gouvernement qu'il bonifie les conditions de travail et les salaires de leurs membres afin de créer une réelle attractivité et une rétention du personnel.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 septembre 2022

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...