Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Point de presse

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

durée 15h30
2 février 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau. 

En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les personnes qui ont une immunité hybride, en d’autres mots qui ont reçu le vaccin et qui ont contracté le virus sont plus protégées contre les formes graves de la maladie que celles qui n’ont jamais eu la COVID-19. 

On cible toujours les personnes qui résident dans des lieux où il y a plusieurs personnes aînées, les personnes de 60 ans et plus, celles qui souffrent d’une maladie chronique, les travailleurs de la santé, les femmes enceintes et les personnes vivant en région éloignée qui n’ont toujours pas été en contact avec le virus. 

Il est toujours recommandé pour les personnes immunodéprimées, même celles ayant été affectées de retourner prendre leur dose de rappel après 6 mois. 

L’on parle aujourd’hui que le 3/4 des Québécois en bas de 60 ans auraient contracté le virus, en particulier le variant Omicron. En ce qui concerne les personnes en haut de cet âge, on parle de la moitié.

Ces recommandations sont bonnes pour l’hiver et le printemps et seront revues d’ici la saison estivale. 

Situation des autres virus respiratoires

La Santé publique est plutôt optimiste face à la situation qui concerne l’Influenza et le Virus Syncitial. Finalement, la période des Fêtes a plutôt été bénéfique, selon Dr.Boileau qui indique que l’on a remarqué que les gens avaient changé leurs comportements et avaient été plus prudents. 

Le Virus syncytial qui touche particulièrement les jeunes enfants est toujours en baisse ce qui est une bonne nouvelle pour les urgences pédiatriques à travers la province. 

Le taux d’infection de l’Influenza tourne autour de 1,5 % ce qui est beaucoup plus faible qu’avant les Fêtes. 

Finalement, les cas de COVID-19 sont toujours en baisse autant à ce qui à trait aux hospitalisations et les décès. 

Le point de presse s’est terminé avec les recommandations usuelles concernant les bonnes habitudes à prendre en cas d’infection à un virus, soit pratiquer la distanciation et en portant le masque si l’on doit aller dans des lieux publics. 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Maison Jean Lapointe souhaite rejoindre les jeunes en ligne avec l'initiative TBH

La Maison Jean Lapointe a lancé une initiative pour rejoindre les jeunes sur les réseaux sociaux afin de prévenir les dépendances aux drogues et à l'alcool chez les 12 à 17 ans. L'initiative TBH, pour «To be honnête», permettra à l'organisme de continuer à atteindre les jeunes de cette tranche d'âge pendant les vacances scolaires. La Maison ...

Le contenu haineux généré par l'IA est en augmentation, disent des experts

Le contenu haineux généré par l'intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présent, selon des experts. «Je pense que tous ceux qui font des recherches sur les contenus haineux ou les médias haineux voient de plus en plus de contenus générés par l'IA», a affirmé Peter Smith, journaliste qui travaille pour le Réseau canadien ...

En moyenne un enfant par jour se rend aux urgences en lien avec une noyade

Au Québec, pendant les mois d'été, en moyenne un enfant par jour se rend aux urgences pour une noyade ou une quasi-noyade, selon une nouvelle étude. L'étude sera officiellement présentée en septembre lors du congrès annuel de l'Association canadienne de chirurgie pédiatrique, mais le Dr Hussein Wissanji, chirurgien pédiatrique à l'Hôpital de ...