Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Onze cas de la maladie ont été signalés au Québec

La santé publique du Canada enquête sur une éclosion de salmonelle à travers le pays

durée 10h00
14 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) mène une enquête concernant une éclosion de plusieurs cas de salmonellose un peu partout au pays, y compris au Québec. 

L'agence fédérale a indiqué dans un communiqué jeudi que 45 cas d'infection à la salmonelle répartis dans huit provinces ont été confirmés en date du 13 avril. Elle mentionne que l'éclosion est liée aux serpents et aux rongeurs d'alimentation. 

«Plusieurs personnes infectées déclarent avoir eu un contact direct ou indirect avec des serpents et des rongeurs d'alimentation (utilisés comme nourriture pour reptiles) avant l'apparition de la maladie», explique l'ASPC. 

Près de la moitié des cas se trouvent pour le moment en Ontario (22). Le Québec en rapporte 11, suivi de l'Alberta (5), du Manitoba (3), de la Colombie-Britannique (1), du Nouveau-Brunswick (1) et de Terre-Neuve-et-Labrador (1).

L'ASPC détaille que parmi les cas, il y a eu neuf hospitalisations et un décès. L'âge des personnes infectées variait entre moins d'un an et 96 ans. L'agence mentionne que les infections remontent entre février 2022 et mars 2023. 

«Étant donné qu'il y a un intervalle de temps entre l'apparition de la maladie et son signalement aux responsables de la santé publique, il est possible que d'autres cas plus récents liés à l'éclosion soient signalés», déclare l'ASPC. 

Pour prévenir la maladie, elle recommande notamment de se laver fréquemment les mains ainsi que de nettoyer régulièrement avec de l'eau savonneuse les surfaces et les objets que le reptile ou le rongeur a touchés, puis avec un désinfectant pour la maison.

Selon l'ASPC, la salmonellose peut se contracter en touchant les reptiles et les rongeurs, leur nourriture et leur environnement, puis en se touchant le visage, les yeux ou la bouche sans se laver les mains.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Données de l'ISQ: les Québécois fument moins la cigarette, mais vapotent plus

La proportion des Québécois qui fument la cigarette tend à diminuer, mais ils sont plus nombreux à vapoter, montre de nouvelles données de l'Institut de la statistique (ISQ) dévoilées jeudi. L'Enquête québécoise sur le tabac et les produits de vapotage de 2023 a été menée auprès de 12 000 personnes de 15 ans et plus. Il en ressort que les jeunes ...

Une protéine pourrait freiner les dommages d'un AVC

Une protéine dont le rôle a récemment été élucidé par un chercheur de l'Université Laval pourrait un jour permettre de minimiser les dommages causés au cerveau par un accident vasculaire cérébral (AVC). Le professeur Ayman ElAli et ses collègues ont ainsi découvert que la protéine PDGF-D, qui est produite dans le cerveau après un AVC par des ...

Héma-Québec lance un appel urgent pour les dons de sang des groupes O+, O- et B-

Héma-Québec lance un appel «urgent» aux personnes appartenant aux groupes sanguins O+, O- et B+ qui seraient prêtes à donner du sang, car ses réserves se sont détériorées dans les dernières semaines. Dans un communiqué publié jeudi matin, Héma-Québec a expliqué que l'arrivée du beau temps a poussé de nombreux donneurs à annuler leur ...