Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le prix du baril pourrait atteindre 80 $ USD au cours des deux prochains moins

Canada: craintes de hausses du prix de l'essence à cause de l'économie

durée 13h00
19 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Certains observateurs du marché des hydrocarbures au Canada affirment que des facteurs changeants, notamment les incendies de forêt en Alberta, le ralentissement de l'économie et les pressions potentielles sur l'offre, auront tous un effet sur les prix de l'essence alors que le long week-end annonce le début de l'été.

Le stratège en chef du marché de SIA Wealth Management, Colin Cieszynski, affirme que cette longue fin de semaine de mai marque le coup d'envoi de la saison de conduite automobile estivale au Canada

Il a observé que cette période est généralement caractérisée par une demande d'essence plus élevée, car les gens font plus de trajets en voiture et sortent leurs motos et leurs automobiles de sport de l'hibernation. Il ajoute qu'il n'est pas inhabituel de voir les prix de l'essence monter et descendre le week-end, surtout lors des longs week-ends.

Mais Colin Cieszynski souligne que le prix du baril de pétrole brut dérive depuis un certain temps et qu’il y a des inquiétudes concernant la demande alors que l'économie s'embrouille face à des taux d'intérêt plus élevés.

Roger McKnight, analyste pétrolier en chef chez En-Pro International, dit que la situation se résume à une question d'offre et de demande. À son avis, avec la baisse des stocks américains - en particulier pour le mazout, le carburéacteur et le carburant diesel - il y a des pressions sur l'offre, tandis que la demande pour tous les types de carburant est en hausse.

Roger McKnight ajoute qu'avec une offre déjà en baisse et une demande croissante, les prix seront probablement plus élevés au cours des deux prochains mois, atteignant peut-être 80 $ US le baril.

Rosa Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

durée Hier 9h00

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...