Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pesticides

Un conseiller scientifique démissionne de Santé Canada, demandant une refonte majeure

durée 18h00
17 juillet 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Un conseiller scientifique indépendant a démissionné d'un comité de Santé Canada sur la gestion des pesticides en raison de préoccupations concernant un manque de transparence et de surveillance scientifique.

Le Dr Bruce Lanphear, professeur de sciences de la santé à l'Université Simon Fraser, a démissionné de son poste de coprésident du comité consultatif scientifique de Santé Canada sur les produits antiparasitaires le 27 juin.

Dans sa lettre de démission de trois pages, il dit qu'il a peu ou pas confiance que le comité puisse aider la direction des pesticides de Santé Canada à devenir plus transparente ou assurer que les Canadiens sont protégés contre les pesticides toxiques.

Le comité donne des avis scientifiques indépendants à Santé Canada sur les risques pour la santé et l'environnement des pesticides et fait des évaluations pour les nouveaux produits.

Dans la lettre, M. Lanphear dit qu'il a eu du mal à obtenir certaines données et réponses du personnel de Santé Canada concernant des produits controversés et la façon dont le ministère surveille l'exposition aux pesticides toxiques.

Il soutient que la façon dont Santé Canada réglemente les pesticides est obsolète et il demande une refonte complète.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Rapport de Banques alimentaires Canada: le taux de pauvreté serait sous-estimé

Le taux de pauvreté serait sous-estimé au pays, selon un rapport de Banques alimentaires Canada publié mardi. Banques alimentaires Canada estime que «le taux de pauvreté officiel du Canada ne donne pas une image complète de la faim et de l'insécurité alimentaire» au pays. L'organisation avance que 25 % des Canadiens auraient un niveau de vie ...

Hausse marquée à la DPJ des signalements pour exposition à la violence conjugale

Le nombre de signalements reçus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour un motif d’exposition à la violence conjugale a plus que doublé en 10 ans, passant d'environ 8000 en 2014 à un peu plus de 17 000 en 2023. Cela représente une hausse de 14,7 % des signalements liés à l'exposition à la violence conjugale comparativement à ...

L'IA pour mieux comprendre la consommation problématique de pornographie

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par une professeure de l'Université de Montréal a utilisé l'intelligence artificielle pour identifier des facteurs prédictifs d'une consommation problématique de pornographie. Plus de 70 scientifiques à travers le monde ont ainsi compilé leurs données de recherche pour recenser plus de 700 ...