Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Langues au Québec

Une première: plus de la moitié des Québécois peuvent converser en anglais

durée 09h00
23 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Pour la première fois dans le cadre d'un recensement, c'est plus de la moitié de ceux qui résident au Québec qui peuvent soutenir une conversation en anglais.

C'est l'une des données qui ressortent d'une série sur l'ethnicité, la langue et l'immigration publiée par Statistique Canada, mardi, intitulée «Faits saillants sur la langue anglaise au Québec en 2021».

Ce sont ainsi 51,7 % de ceux qui résidaient au Québec en 2021 qui étaient capables de soutenir une conversation en anglais.

«En 2021, 4 344 550 résidents du Québec étaient capables de soutenir une conversation en anglais, ce qui représente un sommet historique», relève entre autres Statistique Canada.

En fait, la progression est constante depuis 1991.

Et la progression est importante pour les francophones de langue maternelle. Ainsi, la proportion de résidents du Québec pouvant converser en anglais et ayant le français comme langue maternelle atteignait 42,2 % en 2021, comparativement à 31,4 % en 1991.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Données de l'ISQ: les Québécois fument moins la cigarette, mais vapotent plus

La proportion des Québécois qui fument la cigarette tend à diminuer, mais ils sont plus nombreux à vapoter, montre de nouvelles données de l'Institut de la statistique (ISQ) dévoilées jeudi. L'Enquête québécoise sur le tabac et les produits de vapotage de 2023 a été menée auprès de 12 000 personnes de 15 ans et plus. Il en ressort que les jeunes ...

Une protéine pourrait freiner les dommages d'un AVC

Une protéine dont le rôle a récemment été élucidé par un chercheur de l'Université Laval pourrait un jour permettre de minimiser les dommages causés au cerveau par un accident vasculaire cérébral (AVC). Le professeur Ayman ElAli et ses collègues ont ainsi découvert que la protéine PDGF-D, qui est produite dans le cerveau après un AVC par des ...

Héma-Québec lance un appel urgent pour les dons de sang des groupes O+, O- et B-

Héma-Québec lance un appel «urgent» aux personnes appartenant aux groupes sanguins O+, O- et B+ qui seraient prêtes à donner du sang, car ses réserves se sont détériorées dans les dernières semaines. Dans un communiqué publié jeudi matin, Héma-Québec a expliqué que l'arrivée du beau temps a poussé de nombreux donneurs à annuler leur ...