Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Cérémonie commémorative en mémoire des policiers morts en fonction

Des policiers du Québec rendent hommage à leurs collègues disparus

durée 18h00
25 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa alors que se tenait, sur la colline parlementaire, la 46e cérémonie commémorative des policiers morts en fonction.

Plusieurs centaines de policiers venus des quatre coins du pays et des États-Unis se sont réunis en mémoire de leurs collègues morts au combat. Dans la dernière année, 12 policiers ont rendu les armes.

Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie touchante, on retrouvait le porte-parole de l’Association des membres de la police Montée du Québec et membre du comité fondateur de la cérémonie, Frédéric Serre.

« La première cérémonie s'est tenue en 1977, pour rendre hommage à un policier décédé à Ottawa. C'est seulement qu'en 1995 que l'événement est devenu national », expliquait-il à Néomédia, en marge de la cérémonie.

Comme par le passé, l'imposant cortège policier a déambulé sur la rue Wellington, depuis la Cour suprême du Canada, jusqu'à la Colline parlementaire où trône le monument en mémoire des policiers morts en service.  « Nous avions des policiers de la région de Vaudreuil-Soulanges, de Montréal, de Laval de Longueuil, de l'Ontario, des membres de la GRC, de la SQ et même des États-Unis », ajoute-t-il.

Le Québec salue Maureen Breau

Comme le veut la tradition, les noms de tous les policiers décédés en service depuis la fin des années 1800 ont été prononcés, pour honorer leur mémoire. Par la suite le képi de ceux décédés durant année a été apporté sur un coussin.

Toujours aussi émouvante, la commémoration du 24 septembre l'était un peu plus puisque le nom de Maureen Breau, cette policière décédée à Trois-Rivières en mars dernier, a malheureusement résonné. 

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Maison Jean Lapointe souhaite rejoindre les jeunes en ligne avec l'initiative TBH

La Maison Jean Lapointe a lancé une initiative pour rejoindre les jeunes sur les réseaux sociaux afin de prévenir les dépendances aux drogues et à l'alcool chez les 12 à 17 ans. L'initiative TBH, pour «To be honnête», permettra à l'organisme de continuer à atteindre les jeunes de cette tranche d'âge pendant les vacances scolaires. La Maison ...

Le contenu haineux généré par l'IA est en augmentation, disent des experts

Le contenu haineux généré par l'intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présent, selon des experts. «Je pense que tous ceux qui font des recherches sur les contenus haineux ou les médias haineux voient de plus en plus de contenus générés par l'IA», a affirmé Peter Smith, journaliste qui travaille pour le Réseau canadien ...

En moyenne un enfant par jour se rend aux urgences en lien avec une noyade

Au Québec, pendant les mois d'été, en moyenne un enfant par jour se rend aux urgences pour une noyade ou une quasi-noyade, selon une nouvelle étude. L'étude sera officiellement présentée en septembre lors du congrès annuel de l'Association canadienne de chirurgie pédiatrique, mais le Dr Hussein Wissanji, chirurgien pédiatrique à l'Hôpital de ...