Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

79 millions de tonnes de GES

Les émissions de GES encore à la hausse en 2022 au Québec

durée 12h00
14 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec sont reparties encore à la hausse en 2022.

Selon les estimations officielles, 79 millions de tonnes de GES ont été émises cette année-là, soit un peu plus que les 77,6 millions rejetées dans l'atmosphère en 2021.

Or le gouvernement s'est pourtant engagé à réduire les GES de 37,5 % en 2030 par rapport à l'année de référence 1990, mais depuis l'année 2020 au plus fort de la pandémie, les émissions polluantes sont en croissance.

La donnée sur les émissions de GES de 2022 apparaît dans le budget déposé par le minsitre des Finances, Eric Girard, mardi, mais elle est passée inaperçue.

Il est précisé que l'estimation est basée sur les informations disponibles au 29 février 2024 et qu'elle provient du ministère de l'Environnement.

Habituellement, le bilan officiel des émissions de l'année est rendu public au mois de décembre, deux ans après. En décembre dernier, le bilan de 2021 était donc rendu public.

Dans le bilan 2021, les fonctionnaires prévoyaient déjà un léger rebond de 1,4 % des émissions en 2022 par rapport à 2021, attribuable à la reprise de certaines activités économiques qui tournaient au ralenti durant la pandémie.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...