Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dans les cégeps et les universités

La ministre Pascale Déry songe à interdire les initiations

durée 18h00
26 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La ministre de l'Enseignement supérieur, Pascale Déry, songe à interdire les initiations dans les cégeps et les universités.

Elle réagissait, mardi, aux révélations de Radio-Canada sur les initiations dégradantes qui ont eu lieu au département de biologie de l'Université de Sherbrooke l'automne dernier.

La ministre a confié en mêlée de presse à l'Assemblée nationale avoir eu de la difficulté à terminer la lecture de l'article, qui lui a «glacé le sang», tellement les comportements qui y sont décrits sont «inadmissibles». 

Les initiations sont pourtant balisées; «maintenant, visiblement, ces cadres-là ne sont pas respectés», a déploré Mme Déry, qui affirme vouloir en discuter prochainement avec les établissements. 

Serait-il temps de bannir les initiations? «La question se pose, mais honnêtement, je ne suis pas rendue là. La question se pose, il y a des avantages et des inconvénients à tout ça, mais la question se pose, effectivement», a-t-elle répondu.

Pour l'instant, Mme Déry se dit satisfaite des mesures prises par l'Université de Sherbrooke, qui a promptement déclenché une enquête. Elle a dit espérer que les organisateurs des initiations écopent éventuellement de sanctions.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...