Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Québec maintient la recommandation concernant les purificateurs d'air mobiles en milieu scolaire

durée 06h00
2 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les autorités de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux souhaitent réitérer leur position et maintiennent leur recommandation de ne pas recourir systématiquement à l'installation de purificateurs d'air mobiles dans les classes pour réduire les risques de propagation de la COVID-19 en milieu scolaire.

La recommandation demeure la même en raison de certains constats.

L'efficacité de ces appareils à réduire la transmission de la COVID-19 en contexte scolaire n'est pas prouvée.

Lorsque la ventilation est adéquate, il n'y a pas de valeur ajoutée d'utiliser des purificateurs d'air mobiles. L'ouverture des fenêtres de façon intermittente permet un échange d'air et une ventilation adéquate dans la très grande majorité des cas.

Dans les situations où les fenêtres ne peuvent être ouvertes et que la ventilation est compromise, il est préférable de bien respecter toutes les autres mesures de protection, incluant le port du masque par tout le monde, en tout temps.

Le recours à des échangeurs ou à des extracteurs d'air est envisageable dans ces situations.

Concernant les purificateurs d'air mobiles, il est difficile de décider où installer ces appareils sans savoir qui est infecté, situation où le purificateur aurait une utilité théorique potentielle.

Si plusieurs de ces appareils sont installés dans une classe, ils peuvent nuire autant au fonctionnement de la classe en raison du bruit généré que des flux d'air occasionnés.

C'est pourquoi, dans ces situations exceptionnelles, un expert en ventilation doit être consulté avant l'installation de ces purificateurs.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

21 décembre 2022

Ottawa veut rendre obligatoire la vente de véhicules électriques à partir de 2025

Un cinquième de l'ensemble des voitures, véhicules utilitaires sport (VUS) et camions vendus au Canada en 2026 devront rouler électrique en vertu d'une nouvelle réglementation que le gouvernement fédéral présentera mercredi. D'ici 2030, l'obligation atteindra 60 % de toutes les ventes et d'ici 2035, chaque voiture de tourisme vendue au Canada ...