Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Elle déplore un décès en quad et sept reliés à la navigation de plaisance

En bateau ou en VTT, la SQ rappelle l’importance d’être prudent

durée 16h00
14 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Avec l’arrivée du beau temps, la Sûreté du Québec (SQ) désire rappeler aux amateurs de quad et d’activités nautiques l’importance d’adopter des comportements responsables et sécuritaires pour réduire les risques d’être impliqués dans une collision ou une autre situation malheureuse.

Depuis le début de l’année, la SQ déplore à ce jour un décès en quad et sept décès reliés à la navigation de plaisance dans la province.

Que ce soit en quad, en embarcation nautique, ou dans la pratique d’une activité nautique, dans la majorité des cas, les policiers ajoutent qu’un comportement humain est à l’origine d’événements déplorables.

Les policiers souhaitent particulièrement sensibiliser l’ensemble des usagers de véhicules récréatifs à l’importance du respect des lois et réglementations. Que ce soit la Loi sur les véhicules hors route (LVHR), le Code de la sécurité routière (CSR), le Code criminel, parfois les règlements municipaux, le respect des règlements permet d’assurer la sécurité de tous.

Le principe de prudence défini au Code prévoit que tout usager de la route est tenu, surtout à l’égard de celui qui est plus vulnérable que lui, d’agir avec prudence et respect lorsqu’il circule sur un chemin public.

L’usager vulnérable est, pour sa part, tenu d’adopter des comportements favorisant sa sécurité.

Principe de prudence

Ce principe de prudence s’adresse également aux véhicules hors route et aux embarcations nautiques. Côtoyant plusieurs autres usagers, que ce soit en sentier, hors sentier ou sur les plans d’eau, les comportements de chacun ont une influence directe sur la sécurité de tout un chacun.

La SQ rappelle également que la quiétude des propriétaires terriens et riverains demeure une préoccupation. En effet, la LVHR prévoit que les utilisateurs de VTT ne peuvent circuler sur des propriétés privées sans autorisation préalable des propriétaires.

En plus d’être une infraction, l’utilisation des terrains privés à des fins récréatives sans autorisation génère parfois des plaintes de bruits qui nuisent à la quiétude du voisinage.

En terminant, les policiers soulignent qu’il est très important que les utilisateurs d’embarcations nautiques ou d’équipements comme la planche à pagaie devenue très populaire de connaître non seulement la réglementation en vigueur, mais qu’ils soient familiers avec la manipulation de leur véhicule ou équipement de loisir. L’inexpérience est un facteur contributif à bien des situations évitables.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...

31 août 2022

Une équipe de hockey professionnel féminin, la Force, voit le jour

Le Québec en entier aura une Force féminine sur la glace cet hiver. La Premier Hockey Federation (PHF) a dévoilé, mardi, à Montréal, le nom, le logo et le chandail de la nouvelle équipe féminine professionnelle de hockey, la Force, qui sera basée à Montréal, mais dont les matchs seront joués dans de nombreuses villes de la province. Pour sa ...

29 août 2022

Passeports, immigration et aéroports: les temps d'attente diminuent, soutient Ottawa

Les temps d'attente pour une foule de services gouvernementaux, y compris en matière de passeports, de documents d'immigration et de transport aérien, sont en baisse, ont assuré lundi de nombreux ministres fédéraux. Or, «personne ne devrait nous féliciter de faire notre travail» et il reste beaucoup à faire, si bien qu'il «ne faut pas s'imaginer ...