Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

108 305 $ ont été remis pour combattre le cancer

Mission accomplie pour le 24e Défi Vélo Plein Air

durée 08h00
11 juillet 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C’est devant leurs familles et amis que les 86 cyclistes inscrits au trajet de 257 km du 24e Défi Vélo Plein Air présenté par Desjardins et réalisé au bénéfice de l’Association du cancer de l’Est-du-Québec ont parcouru hier les derniers mètres menant au fil d’arrivée.

Ils avaient pris le départ de Montmagny samedi matin pour atteindre Rivière-du-Loup en fin de journée, puis Rimouski le lendemain.

Plus tôt dans la semaine, des cyclistes de tous âges avaient eux aussi relevé le défi, en participant à leur rythme au volet « Ton Défi Vélo Plein Air », chacun étant libre de choisir son parcours, sa longueur ou sa durée.

La solidarité de tous ces amateurs de vélo jumelé à la générosité de leurs supporteurs aura finalement permis de verser 108 305 $ à l’association, une somme qui lui permettra de maintenir et développer des services qui permettent aux personnes touchées par la maladie dans l’Est-du-Québec de se sentir mieux physiquement et psychologiquement.

« Quel bonheur que de participer à ce Défi Vélo Plein Air! Pendant la fin de semaine, nous avons eu l’honneur de rouler en compagnie de personnes qui ont fait le choix d’agir pour la cause. Le cancer s’invite dans nos vies, celles de nos proches. Notre réponse? Utiliser le vélo pour récolter des dons et les verser à une organisation qui saura les réinvestir en services humains et réconfortants pour les gens touchés par la maladie. Voilà l’objectif que tous les participants ont atteint ensemble. C’est une grande fierté pour nous de faire partie de ce mouvement de solidarité. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué au succès de l’activité. L’énergie que nous avons reçue pendant le Défi va nous accompagner lors de nos prochaines sorties à vélo », commentent les présidents d’honneur de l’événement, Jonathan Bolduc et Daniel Ouellet, gestionnaires de portefeuille et conseillers en placement chez Desjardins.

Des retombées concrètes

Depuis 1999, le Défi Vélo Plein Air a un impact majeur sur le développement et le maintien des services d’hébergement, d’entraide, d’information et de soutien qu’offre l’Association aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches.

Le comité est fier d’avoir pu verser plus de 1 550 000 $ au fil des ans pour aider l’organisme 100 % régional à offrir des services qui procurent un mieux-être bien réel aux communautés de l’Est-du-Québec.

Depuis 1999, quelque 2750 cyclistes ont pris part à l’événement et affiché leur soutien à la cause.

Trois cyclistes honorés

Dimanche soir, lors du souper de clôture, le comité organisateur a décerné le prix Charles Albert à Dany Landry. Cette distinction, qui vise à perpétuer la mémoire de l’instigateur du Défi Vélo Pentagone devenu au fil des ans le Défi Vélo Plein Air, est décernée à un cycliste s’étant illustré par ses qualités de fonceur, motivateur, gentilhomme et leader.

Offert par la Fondation Jack Herbert, le prix Persévérance a été décerné à Louis-Philippe Landry.

Enfin, le prix Distinction Jean-François Dorval a été attribué à Marie-Pierre Plante. Décerné en hommage au Dr Jean-François Dorval, impliqué pendant plus de 10 ans au sein du comité organisateur de l’événement, ce prix met en lumière les efforts d’un cycliste qui se démarque par sa détermination, sa volonté de se dépasser, sa disponibilité, son dévouement et son optimisme.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 février 2024

Québec conclut une entente-cadre qualifiée d'historique avec les Innus de Pessamit

Le gouvernement du Québec a signé une entente-cadre, jeudi, avec le Conseil des Innus de Pessamit concernant notamment le développement éolien. Cette entente qualifiée d'historique s'accompagne d'une enveloppe de 45 millions $ devant servir à «favoriser le développement économique et social» de la communauté innue située près de ...

8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...